Logo-moz Discover Mozambique, Africa's Ultimate Getaway!

L'archipel des Quirimbas et l'île d'Ibo

Plongées Plages Culture

L'archipel des Quirimbas et l'île d'Ibo

Sensations de l'archipel des Quirimbas

Culture et histoire sur l'île d'Ibo, luxe supreme des exquises îles-hôtels privées, plongées de rêve, nature, voile, pêche au gros, croisière dans les îles paradisiaques en catamaran.

L’archipel des Quirimbas s’étend de 70km au nord de Pemba à la rivière Rovuma qui forme la frontière entre la Tanzanie et le Mozambique. L’archipel comporte 32 îles coralliennes d’une inestimable valeur culturelle et historique. Jamais développé, hormis pour quelques luxueuses îles-lodges écotouristiques, il reste un paradis vierge. Toutefois, sa renommée le devance et il commence à être connu comme les « Caraïbes Africaines ». Venez vite l’explorer en exclusivité.

Le parc national des Quirimbas a été créé en 2002 et couvre une superficie de 7500km2. Plus grande réserve marine protégée d’Afrique, elle abrite des récifs coralliens immaculés, 5 espèces de tortue, 5 espèces de dauphin, des requins (dont le Zambèze et le tigre), les baleines à bosse viennent y donner naissance et les dugongs tentent de s’y reproduire.
Sur la section terrestre du parc vivent éléphants, lions, léopards, buffles, hippopotames, chiens sauvages, zèbres, kudus, élans, antilopes, cochons sauvages, singes et de petits félins.
Les Quirimbas constituent également une excellente destination pour les ornithologues. Plus de 350 espèces d’oiseaux y sont recensés et le dénombrement se poursuit. Les Quirimbas se trouvent également sur la route migratoire des palé arctiques.

L'île d'Ibo

Ibo, la plus grande des îles (9 kilomètres carrés), fut autrefois la capitale prospère de la province où les marchands Arabes s’établirent.

Vasco de Gamma y vint en 1548 et en 1552. Les Portugais attaquèrent les fortifications Arabes et firent d’Ilha das Quirimbas, l'île de Mozambique, leur capitale.

Dès le 18ème siècle, elle devint un florissant comptoir de commerce (ivoire, or, ambre, ambre gris, jais, écailles de tortues) fréquenté par les marchands Portugais, Arabes, Perses, Indiens et Français.

A la suite d’attaques du Sultanat de Zanzibar, la capitale fut déplacée sur l’île d’Ibo.

Le fort Saint Jean Baptiste fut érigé en 1791 initialement d’assurer leur défense contre les pirates Arabes, Malgaches et Français. Le fort fut rapidement utilisé à l’affligeant trafique des esclaves.

Au 18ème et 19ème siècle les Portugais subirent de nombreuses attaques des Hollandais et Malgaches. En 1897 ils intégrèrent la Compagnie Niassa qui assura leur paix.

En 1902 la capitale de la province de Cabo Delgado fut transférée à Pemba. Cela sonna le déclin d’Ibo qui se transforma bientôt en ville fantôme.

Ibo a été nommé site potentiel de l’héritage mondial de l’UNESCO. Ses fondations remontent au 16ème siècle en faisant l’une des plus anciennes implantations du Mozambique.

Aujourd’hui les vestiges de bâtiments autrefois majestueux, 3 forts, 1 église vous confient les secrets de l’île. En flânant ses rues sablonneuses et fleuries, il est aisé de se projeter dans l’époque durant laquelle elle était à l’apogée de sa gloire.

L’atmosphère y est unique et ensorcelante, sa beauté irrésistible.

Ibo a été élue une des meilleures plages secrètes de la planète par le “Travel & Leisure” magazine en Mars 2012

Album photos